Les profilés à queue d'aronde LEWIS

Planchers coupe-feu LEWIS

Avec les profilés à queue d'aronde, LEWIS il est possible de réaliser, un plancher conforme aux normes en vigueur de sécurité contre l’incendie.

Avec les planchers LEWIS, une résistance au feu de 60 à 120 minutes est accessible. Vous pourrez télécharger les rapports de résistance au feu européens. Outre des planchers coupe-feu sur ossature bois, les profilés LEWIS à queue d'aronde sont aussi couramment utilisés dans des constructions légères en acier.

Planchers LEWIS coupe-feu séparant des logements

Avec les profilés à queue d'aronde LEWIS, on peut construire, sur un plancher en bois existant, un plancher séparant des logements et résistant au feu. La mise en œuvre d’un plancher LEWIS permet également de respecter les normes d’isolation acoustique.

Construction d’un plancher LEWIS coupe-feu

Le Centre Efectis (TNO) de test de résistance au feu a testé un plancher LEWIS coupe-feu constitué comme suit:

  1. Poser, sur le plancher existant, ou directement sur les solives, des bandes de laine de roche pour l’isolation acoustique LEWIS.
  2. Les profilés LEWIS sont montés sur ces bandes. Les joints périphériques et les percements seront obturés avec de la laine de roche LEWIS.
  3. Une couche de 34 mm de béton à fin granulé ou de mortier de chape fluide est coulée sur les profilés LEWIS. L’épaisseur totale du plancher fini posé sur le solivage en bois existant est d’à peine 65 mm.
  4. Le plafond se compose de plaques de parement en plâtre renforcées par de la fibre de verre (GKF), posés sur des lattes en bois ou des profilés métalliques.

Dans le cas d’exigences de résistance au feu plus sévères, celles-ci peuvent être respectées en adaptant la finition du plafond ou l'épaisseur du béton.


Planchers LEWIS structurels coupe-feu

Outre la mise en œuvre la plus courante des profilés à queue d’aronde LEWIS sur des solives en bois existantes, avec un écartement de 400 à 900 mm d’axe en axe, il est possible de réaliser des planchers avec des écartements d’axe en axe de 2 500 mm. Cette mise en œuvre est fréquente pour les constructions en acier (légères).

En fonction de la portée, une armature complémentaire dans le plancher LEWIS est parfois nécessaire pour respecter les exigences de résistance au feu.